Foire aux questions

1.    Quel niveau scolaire faut-il avoir pour intégrer une formation funéraire ?

Ni le Code Général des Collectivités Territoriales, ni le décret 2012-608 du 30 Avril 2012, n’indique de niveau scolaire minimum pour exercer ces métiers. Cependant, il convient de préciser que lors d’un recrutement le chef d’entreprise peut imposer un niveau scolaire minimum par poste :

  • Porteur – Conducteur – Fossoyeur : Niveau CAP ou BREVET
  • Agent d’Accueil : BREVET ou BEP
  • Maitre de Cérémonie : BREVET ou BAC
  • Conseiller Funéraire : BAC ou BAC +2
  • Chef d’Agence : BAC, BAC +2 ou Cursus universitaire

2.    Y-a-t-il un âge minimum ou maximum pour exercer dans le funéraire ?

     Ni le Code Général des Collectivités Territoriales, ni le décret 2012-608 du 30 Avril 2012, n’indique de restriction en ce sens.


3.    Ce métier est-il ouvert aux femmes ?

     Oui, depuis une dizaine d’années, le métier se féminise de plus en plus surtout pour les postes de Maître de cérémonie, de Conseiller Funéraire, de Dirigeant.


4.    Faut-il avoir le permis de conduire

     Oui, il est préférable d’avoir le permis B pour pouvoir exercer. Il est demandé systématiquement par les chefs d’entreprise, surtout en secteur rural.